Focus sur Mademoiselle Sane

image

Mademoiselle Sane, aka Aurélie Goepfert,
est véritablement une dame de la chanson française.

Après la sortie d’un premier album éponyme en 2003,
Mademoiselle Sane récidive en auto-production en 2006, avec « La petite
boîte en fer », où elle chante des personnages drôles et attachants. Distribué
par Underdog Records et Rue Stendhal, cet album est très vite remarqué par
Télérama, France Inter, Fip et Radio Néo. Elle remporte ainsi le Prix du Public
au Grand Prix Claude Lemesle la même année.

Mais la chanteuse à textes ne s’arrête pas là ! En
2010, elle sort son deuxième album « Ça n’coûte pas grand’ chose de
rêver ». Une nouvelle fois, difficile de résister à son univers sémillant,
dont elle partage des tranches de vie universelles, portées par ses textes
drôles, piquants et pétillants. 

Après avoir fait partie du dispositif Yvelive et avalé des
kilomètres pour partager ses personnages pleins de vie sur les scènes de France
et de Navarre, Mademoiselle Sane a décidé de faire une pause bien méritée.
D’ici son retour éventuel, vous pouvez écouter et (re)découvrir en ligne
l’ensemble de son oeuvre :


Spotify


Bandcamp


Deezer


Soundcloud

Bonne écoute !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s