Adios, Jeronimo

Ne nous en voulez pas : il nous a fallu 1 mois jour pour jour avant de pouvoir partager notre grande tristesse que d’avoir revu Jero à son enterrement. 

Jeronimo Saer était un artiste complet et une personne entière, il était aussi joyeusement bordélique que concentré, sincère, humain, toujours généreux.

Avant de le connaître personnellement, déjà son univers riche de plusieurs cultures, Française et Argentine, comme lui, mais aussi Américaine et toutes les musiques qu’il écoutait et qui l’inspiraient, nous avaient séduites avec Emilie Chick.

Jero n’avait pas hésité à faire un superbe remix a la patte inimitable de “Scholarship”. Dans la foulée, il avait invité Emilie a partager la scène dès qu’il venait s’y produire à Paris et proposé un featuring sur son prochain album.

Sa générosité et son appétit pour la vie l’avait conduit sur les routes menant aux écoliers argentins pour des ateliers de découverte, entre autres milliers de projets qu’il avait par ailleurs, toujours pour célébrer la musique, la poésie, le vivre-ensemble. La beauté de la vie, tout simplement.

Parti trop tôt, parti trop vite. Que tristeza, que inmensa tristeza. Gracias por todo. Que Descanses En Paz, Jero.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s